Sébastien Piquet; Des toiles à l'illustration

L'année 2011 démarre fort pour l'artiste peintre-illustrateur-graphiste Sébastien Piquet. Entre la France, la Belgique et le Canada, ses toiles voyagent ici et là. Et cette année, il s'essaye même à l'illustration.

Ça commence fort 2011 pour l'artiste lyssois Sébastien Piquet. Il est sur tous les fronts : des expositions seul ou en collectif et un projet d'illustration d'un livre sur les géants de Seclin. De quoi rebooster l'artiste après une période un peu creuse l'an dernier.
C'est à Mouscron tout d'abord que Sébastien Piquet expose ses toiles. Une exposition personnelle d'une quarantaine d'oeuvres que vous pouvez découvrir à la Galerie C jusqu'au samedi 19 mars. Fidèle à son univers animalier et fantastique, Sébastien Piquet expose pour la première fois dans cette galerie mouscronnoise.

Des toiles du Lyssois sont également exposées jusqu'au 18 février à La Madeleine au Millénaire, 35 rue Saint-Joseph. Une exposition qui regroupe de nombreux autres artistes dont Thierry Mordant, Gaston Caron, Jérémy Piquet, l'autre frère de la famille... Troisième vague d'exposition en ce début d'année prolifique pour Sébastien Piquet les 26 et 27 février et 4, 5 et 6 mars 2011 à Estaimbourg en Belgique au château de Bourgogne. À ses côtés pour cette exposition belge Jérémy Piquet, Thierry Mordant, Pascal Stéfani, Jean-Claude Van Noten et Richard Papin.
Pendant que ses toiles se promènent entre la France et la Belgique, quelques-unes ont traversé l'Atlantique. « Quatre de mes toiles sont en vente dans une galerie au Québec. J'en ai vendu une », raconte Sébastien Piquet qui s'est lancé dans un nouveau défi en cette année 2011. « J'ai été contacté par le président des Amis des géants de Seclin qui est tombé amoureux de mes toiles. Il cherchait un artiste pour illustrer un livre sur les géants de Seclin. Il s'agit d'une légende fantastique médiévale sur la naissance des géants. L'idée m'a séduit et puis ça fait partie du patrimoine du Nord », souligne Sébastien qui s'est lancé dans cette nouvelle aventure. « J'ai carte blanche sur le style », ajoute-t-il.
Une aventure artistique dont nous reparlerons d'ici la fin de l'année.

[SOURCE: Article de Delphine Pommier pour Nord Eclair. 9 Février 2011]