Marie-Christine Leblanc; Marie-Christine Leblanc peint sur tout support

Elle expose 50 toiles à la Galerie C jusqu'au 30 juillet

Jusqu’au samedi 30 juillet prochain, l’artiste française Marie-Christine Leblanc expose à la Galerie C de Mouscron, une cinquantaine de toiles aux thèmes très variés. Portrait d’une artiste aussi talentueuse qu’attachante.

Native de Tourcoing, c’est à Neuville-en-Ferrain que cette artiste habite depuis 1975. Son don, elle le tient de sa maman, couturière, mais aussi violoniste et peintre : celle-ci l’a initiée et inscrite aux Beaux-arts à Tourcoing où la jeune fille obtient une 3e mention.

Hélas, en 1965, l’adolescente a la douleur de perdre sa mère.

“ J’avais quinze ans, confie l’artiste, et le soir même de l’enterrement, mon père m’a mis la main sur l’épaule me disant que j’étais désormais la maîtresse de maison. ”

Entre l’école, la cuisine, le ménage et la lessive, Marie-Christine ne trouve plus que peu de temps pour sa passion. “ A 18 ans, je réalise mon premier tableau à l’huile avec le matériel qui restait de maman. Mais, les peintures restent au placard entre 1969 et 1981 car j’entre dans le monde du travail, je deviens employée de banque, je me marie et j’ai deux enfants. ” Ensuite, la Neuvilloise reprend les pinceaux pour ne plus les lâcher et cela fait maintenant 30 ans.

Eclectisme

Ses premiers tableaux sont à l’huile mais la peintre se met à l’acrylique assez tôt car “ cela sèche plus vite, dit-elle, ne sent pas et les pinceaux s’entretiennent aisément. ” Les toiles lumineuses de Marie-Christine Leblanc reflètent bien tout son amour pour sa région : les péniches à Wambrechies, les chars à voile et les dunes de la mer du Nord, le moulin de Leers… “ Quand je me balade, dit-elle, je ne manque pas d’emmener mon appareil photo. Je photographie avec l’œil du peintre derrière l’objectif. Je recherche la lumière et la douceur. ”

Fleurs et animaux

L’artiste avoue aussi adorer les couleurs, même si celles-ci sont loin d’être agressives. Dernièrement, elle peint sur des toiles de lin naturel qui lui permettent plus de fantaisie avec une touche de modernité. “ Je n’ai pas de thème précis, même si c’est la nature en majorité. Je ne peins que ce que j’aime. Je suis un électron libre. Tout le monde peut y trouver son bonheur. ” C’est ainsi qu’à côté des paysages du Nord, on retrouve des bouquets de fleurs, des portraits d’animaux, des toiles inspirées de grands maîtres, des mains…

Une autre particularité de Marie-Christine Leblanc consiste en ce qu’elle arrive à peindre sur tous les supports : elle “ relooke ” avec fantaisie des boîtes aux lettres, des bacs de compost, des murs…

“ Comme je suis très timide, conclut-elle, la peinture me permet de parler avec les gens. ”

Les toiles de Marie-Christine Leblanc, artiste aussi talentueuse qu’attachante, vous attendent donc à la Galerie C de Mouscron jusqu’au samedi 30 juillet prochain.

[SOURCE: Article de Carole Fourmeau pour Sudpresse. 22 Juin 2011]
[CREDITS PHOTO: Carole Fourmeau pour Sudpresse]