Renée Vandepoele

Présentation

Le parcours de Renée Vandepoele dans le domaine de l'art est un peu atypique. Après quelques années aux Beaux Arts de Tourcoing puis de Tournai durant sa jeunesse, elle abandonne les pinceaux pour se consacrer à sa famille.

Il y a 20 ans, à la retraite, le déclic se fait pour Renée Vandepoele. "Dans la vitrine d'un magasin, dit-elle, je suis littéralement tombée en admiration devant une soie peinte. Pour une fête, on m'a alors offert un kit pour démarrer. Quand j'ai vu comment la soie se comportait, j'ai fait abstraction de tout le reste. "Durant deux ans, l'artiste suit un atelier de la soie qui était dirigé par Thérèse Demuynck dans les sous-sols de la Maison de la Culture à Mouscron. "Après le coup de foudre, poursuit-elle, c'est là que j'ai tout appris sur la technique."

Au fil des ans et des réalisations, la peintre s'est forgé sa propre technique, bien personnelle. Le travail sur soie fait partie de la catégorie des arts appliqués où on n'exige pas les critères classiques. "Dans le domaine de la soie, on est sensé faire des objets de décoration intérieure ou des vêtements comme des foulards par exemple, mais comme j'ai toujours eu un esprit tordu, je me suis accrochée pour m'imposer. Moi, je voulais faire des tableaux".

Têtue donc. Renée Vandepoele s'inscrit à de nombreux concours pour acquérir la reconnaissance de la profession et ses œuvres ont plu, tant et si bien qu'elle accumule maintenant les prix et les distinctions. En 20ans, l'artiste a acquis une maîtrise exceptionnelle de cette matière noble mais un peu capricieuse. "Sur un tel support, une bêtise est irréparable. La soie exige beaucoup de patience et de minutie. La peinture doit être savamment dosée et appliquée très doucement. J'applique les couleurs vives avant les claires. il faut protéger avec de la cire le moindre dessin exécuté avant de poursuivre. Je travaille aussi par projection ou au sel. On ne peint pas la soie: en fait, on la teinte".

Les paysages d'eau l'inspirent, comme en témoignent ses marines de Bretagne ou de Normandie. "Je fais un croquis au départ et j'imagine en tête les couleurs car les coloris des photos sont souvent trop pauvres." Renée Vandepoele adore aussi représenter les petits animaux, surtout les oiseaux. Canards, mouettes, pinsons... sont représentés tout en finesse. Son troisième thème de prédilection sont les fleurs, qu'elle déclinent à l'infini: iris, violettes, coquelicots, églantines, bleuets..." Je tiens au figuratif: il faut que ce que je fais représente quelque chose. Ma formation des Beaux-Arts est comme une éducation: je ne peux pas faire abstraction du dessin".

Chaque peinture sur soie représente un nombre incalculable d'heures de travail: aussi, l'artiste utilise-t-elle son salon et son divan comme atelier. Au sujet de sa passion, Renée Vandepoele, une artiste à la personnalité très attachante, est intarissable. Une quarantaine de ses œuvres, merveilles de délicatesse, sont à admirer à la galerie C.

[SOURCE : Article 'Nord Eclair' du 12/07]

Prix & Distinctions

Prix spécial du jury (Versailles 1991)
Prix de la municipalité (Voisins le Bretonneux 1993)
Médaille d'Or (Val André 1995)
Médaille d'Argent (M.A.E. 1995-1996-2000-2004)
Médaille de Bronze (M.A.E. 1997-1999-2001-2005)
Médaille d'Or (Saint Brieux 1997)
Challenge International de Bretagne 1997
Prix du Président (M.A.E. 1998) et de nombreux prix régionaux.

Expositions

-

Actualités

-

Liens